Témoignages d’élèves #3 – Les JOP au Louvre

Les vendredis 2, 9 et 16 Décembre 2016 ont lieu les Jeunes ont la Parole au Musée du Louvre. Plus de 350 médiateurs venus de toutes les universités de France (Paris I, Sciences Po, Ecole du Louvre, Gobelins, ENSA, etc…) et de tous les niveaux d’étude ont répondu présent pour présenter aux visiteurs du Louvre, le temps d’une soirée, l’oeuvre de leur choix, en solo ou en binôme. Mais qui sont ces étudiants ? D’où viennent-ils ? Pourquoi un tel engouement pour cette super opération de médiation au succès retentissant ? Noémie et Marine, parties à leur rencontre, vous proposent quelques portraits de ces jeunes à la manche orange.

Le sarcophage de Livia Primitiva par Jean, 19 ans, 2e année à l’Ecole du Louvre spécialité Art Paléochrétien.img_3538

C’est sa toute première expérience de médiation aux JOP !

  • Pourquoi as-tu choisi de présenter cette œuvre ?

Je ne l’ai pas vraiment choisie, j’avais d’autres œuvres en tête qui ont malheureusement été prises avant que je puisse choisir. Mais je tenais à présenter une œuvre de l’art paléochrétien.

  • Qu’as-tu entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

Avec ma spécialité et mes cours d’histoire générale de l’art, j’avais beaucoup de matière pour présenter le sarcophage qui est une œuvre-phare de l’art paléochrétien.

  • Qu’est-ce qui t’a motivé à participer aux JOP ?

Je voulais vraiment parler du sarcophage de Livia Primitiva en tant que chef-d’œuvre car beaucoup d’œuvres de l’art paléochrétien passent souvent inaperçues. Ici, on se trouve dans un lieu de passage, les gens passent sans vraiment prêter attention. Comme aux JOP on fait de la médiation culturelle pure, je voulais inviter les gens à revisiter le musée, à s’intéresser à quelque chose de moins accessible que les œuvres plus connues du Louvre. Le sarcophage de Livia Primitiva c’est un peu un Da Vinci Code miniature !

Retrouvez Jean en salle 30 à la Galerie des mosaïques, en rez-de-chaussée de l’aile Denon !


Les joyaux de la couronne par Juliette et Marie-Liévine, 19 et 20 ans, en 2e année à Sciences Po St-Germain-en-Laye.img_3541

C’est leur première fois aux JOP et la première médiation de Marie-Liévine. Juliette est déjà guide à Rome avec l’association « Rencontres romaines ».

  • Pourquoi avez-vous choisi de présenter cette œuvre ?

On était assez ouverte aux sujets pour choisir une œuvre et on a reçu des propositions d’œuvres à présenter par le Louvre. On a bien voulu présenter les joyaux de la couronne parce que ça nous intéressait (et puis parce qu’on est des princesses) !

  • Qu’avez-vous entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

On a fait nos propres recherches dans des livres ou sur internet.

  • Qu’est-ce que vous a motivé à participer aux JOP ?

On suit l’option Culture de notre cursus et on doit réaliser des projets de médiation sur 1 semestre, par exemple à la Villette. On nous a proposé de participer aux JOP, un peu comme une sorte d’exercice et on était partantes !

Retrouvez Juliette et Marie-Liévine dans la Galerie d’Apollon, au premier étage de l’aile Denon !


La bataille de San Romano de Paolo Uccellopar Mathilde, 24 ans, en Master 2 Gestion du patrimoine culturel à Paris 1. img_3543

Première fois aux JOP mais elle a déjà fait de la médiation à la foire d’art contemporain « Art Paris Art Fair » et travaillé dans une galerie.

  • Pourquoi as-tu choisi de présenter cette œuvre ?

Je devais envoyer une liste de 4 œuvres que j’avais choisies au Louvre et il nous en attribuait une. Je me souviens avoir été marquée par cette œuvre au lycée, où je suivais l’option histoire de l’art. Notre prof nous l’avait montrée en faisant passer une cassette et l’œuvre est toujours restée dans un coin de ma tête, je l’aime beaucoup.

  • Qu’as-tu entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

J’ai fait des recherches personnelles, dans des livres.

  • Qu’est-ce qui t’as motivé à participer aux JOP ?

Même si je ne fais pas de médiation dans mon cursus, mon master pro nous fait entreprendre beaucoup de choses, et je me suis dit que c’était l’occasion de faire quelque chose en plus !

Retrouvez Mathilde dans le Salon Carré, au premier étage de l’aile Denon !


Les lampes en verre émaillé et doré mamelouks par Clémentine,  20 ans, 2e année HGA/3e année spécialité Arts des Amériques à l’Ecole du Louvre.img_3545

Habituée de la médiation, elle a participé aux dimanches avec des étudiants de Cluny et à la Fiac et a été guide dans un château en Bretagne.

  • Pourquoi as-tu choisi de présenter ces œuvres ? 

Je voulais travailler sur une oeuvre qu’on a au programme cette année, et il ne restait plus que de la place dans les arts de l’Islam ! Le principe en islam, c’est qu’on est 7 ou 8 et on doit accompagner le visiteur dans une sorte de parcours en présentant une technique ou un aspect particulier de l’art islamique. J’ai donc choisi de présenter le verre émaillé et doré pour compléter cette présentation.

  • Qu’as-tu entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

Alors j’ai un peu cherché parce que je dois avouer que je n’y connaissais pas grand chose ! Je me suis inspirée des cours d’HGA d’une amie et surtout du catalogue du Département des Arts de l’Islam où il y a toute une rubrique sur le verre émaillé, ainsi que d’autres recherches bibliographiques comme le site Qantara.

  • Qu’est-ce qui t’as motivé à participer aux JOP ?

Je ne veux pas m’orienter vers la médiation à proprement parler mais j’en ai déjà fait plusieurs et j’adore ça ! J’ai du coup pu acquérir plusieurs expériences et s’en était une de plus.

Retrouvez Clémentine dans l’entresol du Département des Arts de l’Islam, aile Denon !


Les reliefs du Palais de Khorsabad par Virginie et David, 26 ans, en Master 1 à l’ENSA. img_3546

Toute première médiation pour tous les deux mais certainement pas la dernière !

  • Pourquoi avez-vous choisi de présenter ces œuvres ? 

On a eu une liste de plusieurs œuvres de tout type et avec David on a choisi cette oeuvre parce que justement, c’était un espace. C’était intéressant aussi pour l’oral, on est beaucoup plus mobile dans toute la cour.

  • Qu’avez-vous entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

David est plus connaisseur de ce style archéologique mais j’ai [Virginie] appris énormément de choses ! On a lu pas mal d’ouvrages de la bibliothèque de l’ENSA et on aimerait approfondir nos connaissances et répondre à nos questions grâce à la bibliothèque de l’Ecole du Louvre.

  • Qu’est-ce qui vous a motivé à participer aux JOP ?

C’est une professeure qui nous a proposé cette médiation, dans le cadre d’un cours qu’on a à l’ENSA qui s’appelle « La transformation à l’oeuvre », en gros des cours d’histoire de l’art appliquée à l’architecture. On est environ 25 élèves à être volontaires, ce n’est pas obligatoire. Ce programme fait participer tous les Erasmus de ce cours avec qui on doit former un binôme d’où notre couple puisque David vient de Slovaquie. C’est un excellent exercice qui nous apprend à être un peu plus à l’aise à l’oral, on s’est un peu poussé à le faire parce que c’est un bon entrainement pour la suite de nos études. La rencontre avec les gens, parfois très cultivés à qui on apprend des choses et inversement, s’avère très enrichissante.

Retrouvez David et Virginie dans la cour Khorsabad, au rez-de-chaussée de l’aile Richelieu ! 


Ex-voto de Philippe de Champaigne par Delphine et Anne-Caroline, 21 et 22 ans, en 3e année à l’Ecole du Louvre et 4e année à l’UPMC – Paris 6.img_3548

Première médiation pour Anne-Caroline alors que Delphine est une habituée : JOP l’année dernière, Cluny, etc…

  • Pourquoi avez-vous choisi de présenter cette œuvre ensemble ? 

[Anne-Caroline] On ne s’est pas choisi mutuellement, on nous a proposé une liste de tableaux ou des sculptures faites pour des binômes Médecine-Ecole du Louvre. Il n’y avait pas la possibilité de faire des œuvres seul. J’ai choisi ce tableau parce que cette histoire d’une dame qui se remet à marcher miraculeusement a piqué ma curiosité ! [Delphine] J’ai décidé de prendre une oeuvre à binôme parce que ça change et parce que c’est bien aussi d’avoir un point de vue médecine qui vient compléter. On a choisi la même oeuvre toutes les deux sans le savoir. En le voyant en vrai en TDO, je me suis dit que j’avais vraiment bien fait de le choisir !

  • Qu’avez-vous entrepris comme recherches pour présenter l’œuvre ?

[Anne-Caroline] On avait étudié ce symptôme-là mais on a dû faire des recherches parce qu’on ne le connait pas trop. Ça permet de toute façon d’en apprendre plus, voire de revoir des choses déjà apprises.

  • Qu’est-ce qui vous a motivé à participer aux JOP ?

[Anne-Caroline] Moi c’est le côté « être au Louvre » qui m’a plu. Même si je parle de médecine, on a besoin de s’ouvrir et je n’aime pas me cantonner à un seul domaine. Dès que j’ai un peu de temps pour m’aérer un peu, j’aime bien en profiter. Passer ces nocturnes au Louvre, où je vais très rarement par manque de temps, c’était une bonne occasion ! (même si on voit peu les œuvres des autres au final)… [Delphine] J’aime bien faire de la médiation et j’y ai déjà participé l’année dernière donc je recommence !

Retrouvez Delphine et Anne-Caroline en salle 31 du Département des Peintures, au 2è étage de l’aile Sully !

Merci à tous pour votre temps et vos réponses ! Bon courage !!


Plus d’informations : 

Les Jeunes ont la Parole au musée du Louvre, les vendredis 2, 9 et 16 Décembre 2016, de 19h à 21h30. Stay tuned avec la super webteam des JOP et partagez votre expérience grâce à #JOPLouvre !

Lien vers l’événement : http://www.louvre.fr/les-jeunes-ont-la-parole-0

Retrouvez notre article sur Delphine Winicki, ambassadrice webteam de l’événement, juste ici.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s