La royauté en série : The Crown et Victoria.

Victoria

L’histoire de Victoria est très connue et une nouvelle série sur ce sujet peut paraître inutile. En effet vous retrouverez de nombreux documentaires et films dessus.

Cette série a débuté en ce début d’année scolaire 2016. Jenna Coleman, que certains peuvent connaître grâce à son rôle dans Doctor Who, incarne ici la célèbre reine. L’histoire débute avec l’accession au trône de la très jeune Alexandrina qui décide de se faire appeler par son deuxième prénom : Victoria.

La série de dix épisodes se concentre sur la vie de cour et use de la mécanique de Downton Abbey en donnant à voir la vie des domestiques attachés à la reine.

Les trois premiers épisodes présentent les événements du début de son règne et sa relation avec Lord Melbourne.

Si la série tente de montrer les événements qui marquèrent le règne de la reine aussi bien personnellement que politiquement il faut noter que le récit se concentre rapidement sur la vie personnelle de la reine. Car arrive Albert qui deviendra l’époux de la reine. Chose que je n’avais pas autant vu dans les documentaires et films, il nous est ici montré que la cour qu’il se font l’un l’autre n’est pas sans heurt.

La musique très simple donne une solennité à l’ensemble. La série s’ouvre sur la reine cheveux ballants qui peu à peu a une coiffure, vêtement puis tiare. C’est ce qui est montré, la naissance d’une reine.

The Crown

La série produite par Netflix n’a pas pu passer inaperçue, entre les campagnes de pubs impressionnantes et le budget qui y est consacré, c’était l’une des série à ne pas rater.

On y retrouve Claire Foy dans le rôle titre et Matt Smith ( Doctor Who encore) dans celui du prince Philippe.

Le titre n’est pas seulement décoratif il est l’essence même de cette série. Les événements de la première décennie de règne d’Elisabeth II sont montrés mais toujours pour mettre en avant l’importance de la couronne sur la vie et la personnalité de la femme qui est reine.

« The crown must always win ». Que vous pouvez traduire par « La couronne doit toujours l’emporter » est un injonction que fait la reine Mary à sa petite fille.

Je ne saurais que vanter le jeu des acteurs qui sont d’une justesse fine dans leur incarnation des personnages. Il n’y a ni bien ni mal, ils sont tous des êtres humains plongés dans un univers où leur vie ne leur appartient pas.

Conclusion :

La qualité n’est pas la même, la reproduction numérique du Londres de Victoria reste maladroite mais chaque série apporte quelque chose de différent. Victoria montre elle aussi les relations entre les personnages, peut-être avec plus de romance.

The Crown se veut réaliste mais, d’après mes quelques recherches, a modifié légèrement certains événements, ce qui semble au final indispensable quand on raconte l’histoire privée d’une famille royale qui reste secrète.

Les deux séries ont prévu six saisons. The Crown développe une décennie du règne d’Elisabeth II par saison. Victoria a prévu un changement entre la troisième et la quatrième pour montrer la reine en deuil vieillissante et non plus la jeune femme que joue Jenna Coleman.

Voilà de quoi se divertir et s’instruire pour plusieurs années.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s