La technique de la sérigraphie

A l’occasion d’un atelier animé par l’imprimerie associative La Racle au Mans, nous avons pu nous essayer à la sérigraphie, technique très employée par les artistes du Pop Art.

Le nom de cette technique provient du latin sericum, la soie, matériau auparavant utilisé pour les écrans. Aujourd’hui, ces écrans sont en nylon tendu sur un cadre métallique. Ils sont utilisés comme une presse, et doivent être préparés.

Préparation de l’écran

L’écran reçoit d’abord une émulsion, qui est un produit photosensible d’apparence vert turquoise. Cette opération se fait dans une chambre noire éclairée à la lumière rouge, l’émulsion étant sensible aux ultraviolets. Celle-ci est étalée sur l’écran à l’aide d’une racle creuse, puis l’écran est mis à sécher, toujours dans la chambre noire.

SAM_3159

Pendant ce temps, le motif à reproduire est préparé sur un papier transparent, de la taille que l’on souhaite pour l’impression. Il peut être dessiné directement sur la feuille, ou bien être préalablement imprimé sur du calque puis découpé et disposé sur la feuille transparente. C’est cette deuxième solution qui a ici été employée, chaque morceau étant fixé à l’aide d’adhésif translucide. On obtient ainsi le typon.

SAM_3160

Une fois l’écran sec et le typon prêt, on procède à la photosensibilisation de l’écran. Le typon est placé dans une boîte à lumière bleue, obtenue par des néons, et l’écran est posé par dessus. On expose le tout pendant environ une minute. Lorsqu’on sort l’écran, rien n’est visible à l’oeil nu. Il faut le déboucher, c’est-à-dire le passer à l’eau (jet ou chiffon). Les motifs présents sur le typon apparaissent alors, tandis que le reste de l’écran reste couvert de l’émulsion sèche.

Impression

Une fois sec, l’écran est prêt à être utilisé. Il est fixé sur des charnières, et des cales sont installées afin qu’il ne soit pas collé à la feuille qu’on placera en dessous, ce qui provoquerait des bavures. Des cales en carton peu épais sont également disposées sur la presse pour que la feuille soit bien alignée sur les motifs de l’écran. La presse est ainsi prête.

SAM_3162

L’encre sérigraphique est disposée sur le bas de l’écran (la partie vers soi) ; il peut s’agir d’acrylique ou de gouache. Cette dose d’encre va servir pour plusieurs feuilles. Le premier geste est celui du contre raclage, qui s’effectue sans baisser l’écran sur la feuille, en poussant l’encre vers le bord opposé à soi à l’aide de la racle.

L’écran peut ensuite être abaissé sur la feuille, et toujours avec la racle, on tire l’encre vers soi en appuyant afin qu’elle atteigne bien tous les endroits de la feuille. L’encre traverse ainsi les motifs, qui laissent le nylon nu, et glisse sans passer sur le reste de l’écran, couvert de l’émulsion.

SAM_3163

Cette opération peut être répétée de très multiples fois, la seule condition étant de parfois nettoyer un peu l’écran, qui peut se boucher avec l’encre sèche. La sérigraphie est une technique qui permet des corrections : on peut par exemple repasser la racle plusieurs fois tant qu’on n’a pas relevé la presse pour corriger des endroits non couverts par manque de pression. Elle peut être utilisée sur n’importe quelle surface plane : mur, tissu, papier, mais aussi verre ou bois. La sérigraphie peut par ailleurs être polychrome, il faut alors prévoir un écran par couleur.

L’écran préparé peut être conservé pour reproduire le même motif plus tard, mais dans ce cas on l’exposera plus longtemps aux ultraviolets. On peut aussi le récupérer pour faire un autre motif, en le nettoyant simplement au jet d’eau.

SAM_3167

La sérigraphie permet ainsi une reproduction extrêmement fidèle, que l’on peut répéter de très nombreuses fois sans la moindre altération du motif. Cette technique est donc idéale pour recréer un motif à l’identique, comme l’a fait Warhol pour ses Ten Lizes en 1963 (MNAM-Centre Pompidou).

Retrouvez les oeuvres de La Racle sur leur site : http://www.laracle.fr/

et sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/La-Racle-1471150766522679/?fref=ts

Photos : Julie Robin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s