La princesse vagabonde. Récit initiatique dans la Chine des Tang.

Ce manhua écrit par Da Xia est édité en France chez Urban China et ses sept premiers tomes sont disponibles à cette date. Le terme « manhua » désigne la bande dessinée chinoise, un type de littérature encore peu connu en France par rapport à son cousin japonais.

La princesse vagabonde conte l’histoire de Li Changge, princesse de la dynastie Tang (618-907). Cette dernière est en fuite suite à la prise de pouvoir de son oncle qui a tué toute la famille de Changge. Passée pour morte, seuls quelques dignitaires sont au courant de sa survie et la cachent au nouvel empereur.

Déterminée à se venger, la princesse se fait passer pour un jeune garçon. Douée en arts martiaux et brillante stratégiste, elle entre en contact avec un gouverneur chinois qui la fait capitaine puis un chef militaire turc Ashina Sun.

Si la jeune fille s’attache les services d’un groupe augmentant en nombre au fur et à mesure du temps, les personnages ne sont pas toujours ensemble.  Ainsi Changge évolue seule, aux contacts de différentes personnes qui lui permettent de s’interroger sur son objectif et les sacrifices qu’elle est prête à faire pour y parvenir.

Un récit basé sur des faits réels.

Le massacre de la porte de Xuanwu : Li Jiancheng était l’héritier de la dynastie, c’est le père de Changge dans ce manhua. Li Shimin, oncle de Changge s’était construit une réputation de chef militaire victorieux. Sa gloire était reconnue et récompensée par l’empereur mais suscita la jalousie de ses deux frères qui voyaient en lui un prétendant au pouvoir dangereux. Apprenant que ses frères préparaient son assassinat, Li Shimin agit avant eux. Accusant ses frères de liaisons avec des concubines de l’empereur leur père, ce dernier convoque ses fils pour qu’ils s’expliquent. Arrivés à la porte de Xuanwu, les deux frères réalisent que leur frère a organisé un coup d’état. Ils fuient mais Li Shimin parti à leur poursuite. Il tue ses deux frères et leur famille et se fait nommer héritier par l’empereur en affirmant que ses frères étaient des traîtres.

Le récit du manhua commence peu de temps après ses évènements. Alors qu’un récit plus banal se serait centré sur Li Shimin, l’auteur fait un choix différent. Li Changge ne réalise pas ou ne s’intéresse pas aux évènements qui ont menés son oncle à tuer sa famille. Elle, qui était proche de son oncle, ne peut lui pardonner ses actes et, le considérant traître, se prépare à se venger.

Li Changge n’existe pas avec certitude. Les sources écrites évoquent l’existence de deux filles de Li Jiancheng mais leur destin est inconnu. Il fut supposé qu’elles fussent tuées avec leur frères lors de la prise de pouvoir de leur oncle. L’auteur décide donc de modifier l’histoire à partir de cette incertitude et créé ainsi toute une histoire autour d’une de ces princesses que l’histoire a oubliées.

Le personnage d’Ashina Sun appartient au clan Ashina, une menace pour les Tang. Dans cette histoire il est le fils adoptif du chef des Turcs orientaux. Si l’existence d’Ashina Sun n’est pas attesté, la culture des Turcs orientaux et leurs caractéristiques physiques sont bien représentées dans ce manhua.

Dans ce manga les faits historiques sont attestés dans l’histoire que ce soit la prise de pouvoir de Li Shimin ou l’alliance de la rivière Wei. Les personnages sont créés à partir d’évocation historiques qui sans être reproduits avec exactitude donnent une certaine logique à ce récit.

Qualité du manhua

Le dessin n’est pas aussi détaillé que celui de Kaoru Mori mais sait retranscrire les coutumes et costumes de l’époque Tang avec élégance. Le scénario avance doucement et accompagne Li Changge. L’intrigue est centrée sur les stratégies des différents camps, tous à la recherche de plus de pouvoir mais donne aussi à voir la vie de personnages détachés de ces querelles et leur vie au temps des Tang.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s