Death Note. La trahison

Le film Death Note de Netflix est peut être de qualité passable pour un film standard mais il n’a d’adaptation que le nom.

J’aime énormément le manga Death Note et pourtant je lui reconnais des défauts. Je  ne suis pas non plus la plus calée dans tous les détails des intrigues qui y sont développées mais le film que propose Adam Wingard ignore totalement sa source.

Les dix premières minutes m’avaient fixé sur ce qui m’attendait et j’ai pourtant tenu pendant toute la durée du film et Dieu !, que ce fut douloureux. Je vais tenter un exposé point par point des différences. Ne craignez pas de vous faire révéler le manga vu que le film l’ignore complètement. Pour ce qui est du film, je me permets de vous épargner un tel visionnage.

Le Death Note

Cahier d’un shinigami (dieu de la mort), si on écrit le nom d’une personne dessus en visualisant le visage, la personne meurt. Principe assez simple de base qui se complexifie avec de très nombreuses règles.

Si le manga a officiellement publié une série de règles permettant nombre de scénarios complexes et pas forcément développés dans le manga, la série a décidé de l’ignorer et invente ses propres règles. Par exemple, une fois qu’une page est brûlée, le nom de la personne écrit dessus n’entrainera pas sa mort. Ce qui est totalement faux lorsqu’on se réfère à la règle numéro 1 du paragraphe LXII du manga. D’ailleurs, la majorité des autres règles édictées dans ce film sont également fausses.

Light

27a4cb931ee0c7b77d9b8635579f1f191500374612_fullDans le manga, Light est un garçon brillant, fils d’un père policier respecté. Il vit avec sa mère, son père et sa petite sœur. Il découvre le Death Note par hasard, un jour comme un autre. Il y est clairement montré que Light est lassé de ce monde où la criminalité est constante et que rien ne semble pouvoir arrêter. Ce sentiment vient clairement de la profession de son père à laquelle Light aspire. Mais Light est aussi brillant et s’ennuie en classe, souhaitant sortir de cet morne univers.

Dans le film, Light est le fils unique d’un policier banal, vivant dans une maison proche des rails, certainement pour souligner qu’ils ne sont pas riches. Sa mère a été tuée, renversée par un criminel qui a échappé à la justice. Le Death Note tombe du ciel à ses pieds lors d’un orage soudain. Light est un bon élève qui se fait payer pour faire les devoirs des autres mais l’école s’en rend compte et l’envoie en retenue. Si Light est en colère contre l’injustice faite à sa mère et l’impuissance face à son père, sa colère s’exprime d’abord en voulant jouer au justicier contre la brute du lycée, ce qui lui vaut un œil au beurre noir.

Dans le manga, Light essaie le Death Note sur un homme retenant en otage des élèves de maternelle. Il devient ensuite excité à la perspective de ce qu’il peut faire et noirci plusieurs pages de son cahier dans les jours qui suivent, se décidant à tuer les criminels pour créer un monde meilleur. Ryuk n’arrive que tardivement et est fasciné par le projet de Light et le nombre de personnes tuées. Light est moyennement surpris de l’apparition de Ryuk. Il tue exclusivement sans préciser la mort, les laissant mourir d’un crise cardiaque, ce qui attire l’attention des médias et des autorités. Ce n’est qu’ensuite que Light va tuer ses victimes de différentes manières, comme preuve de ses capacités aux autorités ou pour masquer d’autres meurtres. Néanmoins la crise cardiaque reste la raison principale de leur mort.

Dans le film, Ryuk fait peur à Light dont les cris stridents sont particulièrement ridicules. Il l’incite ensuite à tuer la brute du lycée et de préciser un type de mort. Light choisit la décapitation (parce que pourquoi pas…?). Intéressé, Light tue ensuite le meurtrier de sa mère de manière tout aussi gore. Je sais que c’est du spectacle pour le réalisateur mais je ne suis pas certaine que le gore soit nécessaire.

Et on s’éloigne encore plus du manga avec Mia qui est, je suppose, l’équivalent de la Misa du manga. Light lui explique ce qu’il fait et elle est fascinée. S’ensuivent des scènes malsaines où les deux personnages se bécotent tout en tuant des gens de manière sanglante à l’aide du Death Note. Ici, Light se choisit le pseudonyme de Kira et décide de dire aux gens que toutes ces morts sont causées par lui.

Si Kira dans le manga est une réalité, un dieu nommé par le peuple et un rôle que Light prend à coeur, dans le film c’est un jeu, une distraction dont les conséquences échappent au protagoniste.

Mia/Misa

Death-Note-Art.jpgMisa est un personnage du manga très important. C’est, d’une certaine manière, une représentation du lecteur qui est fasciné par Kira/Light en temps que sauveur. D’une loyauté à toute épreuve, elle devient une alliée essentielle de Light dans le manga.

Mia dans le film est une cheerleader désabusée. Découvrant le Death Note, sa fascination l’amène à vouloir aider les gens. Cependant, les personnes qu’elle et Light/Kira vont s’amuser à tuer n’ont jamais été attestées comme coupables… Elle est plus forte mentalement et plus intelligente que Light, mais même si elle lui dit qu’elle l’aime, elle va préférer le trahir que de renoncer au Death Note. Ryuk aurait même une préférence pour elle.

L.

L est parfait dans le manga, mystérieux mais humain. Manipulateur mais honnête. Dangereux mais amical. Un personnage d’une grande intégrité morale qui sait prendre des risques mais garde toujours la tête froide. Dévore des friandises sans autres raisons que de réfléchir fait brûler des calories. L soupçonne Light mais n’est jamais certain. Les deux sont amis et cette proximité tourmente L autant qu’elle alimente ses soupçons.

L dans le film est impulsif, montre à peine ses capacités de déduction. S’il mange des sucreries, c’est parce qu’elles accélèrent ses raisonnements. Il sait que Light est coupable et ne fait rien avant que Watari disparaisse. Son impulsivité menace Light et le tue peut être.

Le père de Light

Dans le manga il est d’une rectitude morale à toute épreuve. Si Light le respecte, la notion d’amour n’est évoquée qu’une fois. Il fait confiance à L même lorsque son fils est soupçonné, tout en étant sûr de l’innocence de ce dernier. Respecté, il est entouré d’une équipe de policiers travaillant avec lui et acceptant les risques. Si les autres policiers ne combattent pas Kira, c’est par méfiance de L ou par crainte de Kira, pas par adoration de ce dernier.

7777784_132351_1_litDans le film, il est détesté de ses collègues qui soutiennent Kira. Méfiant envers L, il s’énerve quand son fils est mis sous surveillance, va frapper L avant de le poursuivre un peu plus tard dans l’histoire.

Ryuk

Dans le manga, il est passif et n’aide Light que lorsque cela est nécessaire, afin de le protéger. Il se contente de ne lui révéler que l’essentiel.

Dans le film, c’est une créature dangereuse et manipulatrice qui menace Light à plusieurs moments et se révèle douée de pouvoirs surnaturels.

Pourquoi c’est si mauvais :

C’est mauvais parce que le manga se focalisait sur de la manipulation psychologique et une partie d’échec grandeur nature. L et Light se tiennent tête sans cesse, ils se méfient l’un de l’autre tout en respectant leur adversaire.

Ici, le mystère du passé de L est plus développé que les stratagèmes de Light. Le meurtre des agents du FBI est un passage essentiel du manga, prouvant jusqu’où Light est prêt à aller, révélant sa personnalité et plaçant le spectateur dans une situation complexe où il veut que le tueur gagne. Ce passage est vaguement expliqué dans le film pour prouver que Mia est plus intelligente que Light.

Light dans le manga ne renoncerait jamais au Death Note et il est persuadé d’avoir raison. C’est un dieu, Misa est son adoratrice. Le film dépeint Light comme un adolescent dépassé par les événements et Mia une Eve nouvelle qui veut toujours plus de fruits du pêché.

La romance de Light et Mia n’a aucun intérêt et place ce film, qu’on classerait du coup dans le groupe des films pour ados à oublier aussi vite qu’on l’a vu.

Les incohérences sont nombreuses : Watari ne peut pas être le nom complet et donc ne doit pas fonctionner sur le Death Note. Que Light puisse choisir que la page du Death Note tombe dans le feu est quand même exagéré. Je rappelle que le détenteur du Death Note peut décrire les actions de la personne qu’il tue, pas de tous les événements autour.

Au final

Beaucoup de gens s’étaient offusqués qu’une fois encore, une œuvre japonaise soit adaptée avec des acteurs occidentaux. Le réalisateur se justifiait en expliquant que c’était un sujet sans limite mondiale. Cela aurait pu être vrai si le matériel de base avait été respecté, si des recherches avaient été faites pour voir la richesse que les règles du Death Note offraient comme possibilités et si le réalisateur n’avait pas décidé de faire comme bon lui semblait, c’est à dire ce qui s’avère être une mauvaise romance adolescente sur fond d’enquête pseudo policière.

Death Note n’avait pas besoin de mort gore, il n’avait pas besoin d’histoire d’amour, il n’avait pas besoin de courses poursuites ou de grand spectacle. Juste deux personnes brillantes, tentant de gagner l’une sur l’autre. Comme je l’ai dit, c’est une partie d’échec grandeur nature où même les personnages secondaires ont leur valeur.

Ceci n’est pas une adaptation, ceci n’a rien à voir avec Death Note. Lisez le manga, allez voir l’animé. Mais surtout, ne jugez pas ce manga uniquement par ce film.

Publicités

2 commentaires

  1. J’avais entendu parler justement de ce film. Une catastrophe en comparaison du manga. Déjà que l’animé je n’ai pas trop adhéré, je n’étais pas vraiment tentée par le film. Pour le coup, il est définitivement éliminé des candidats potentiel au visionnage! 🙂
    Merci de cet article comparatif très complet!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s