8 mars : grosse et fière ?

Le 8 mars est la journée internationale de luttes pour les droits des femmes et donne lieu à un grand nombre d’événements culturels et politiques. Les entreprises se servent chaque année de cette journée pour opérer un raccourci passant à la Journée de la femme et justifiant alors tout un panel de promotions sur des vêtements, sous-vêtements etc. Nous ne reviendrons pas sur ce thème, sur lequel nous nous étions notamment arrêtés l’année dernière dans l’article 8 mars : entre féminisme, Queen B, performances et post-porn.

28279732_2063246357254850_8779823582703941865_nPour ce 8 mars, Art&Fac l’association des historiens de l’art et des archéologues de l’université de Pau s’est alliée avec le syndicat Solidaires étudiant.e.s Pau Occitanie pour l’organisation d’une exposition : Le Corps féminin comme enjeu féministe. Elle se déroule du 5 au 8 mars à la salle de la Centrifugeuse à l’Université de Pau et des pays de l’Adour. Pour cet événement nous avons décidé de cibler une question féministe précise sur le corps : celle du gros. Pour Florilèges, nous avions déjà vu la vague de Body Positive. A Pau, nous souhaitons organiser une exposition de façon annuelle afin de se questionner sur des thèmes différents alliant toujours féminisme, artistes femmes et rapport au corps.

L’exposition, outre l’exercice d’organisation et de tenue, est aussi l’occasion de faire émerger des discussions autour du sujet proposé. Art&Fac conçoit ses expositions comme des supports de réflexion, des outils pour mieux appréhender les travaux artistiques proposés mais aussi les conceptions théoriques sous-jacentes. Afin de nourrir les débats, nous avons mis en place, avec l’appui de l’université, une après-midi de conférences autour du corps dans l’art contemporain. Quatre étudiantes en histoire de l’art à Pau, de la Licence 3 au Master vont venir présenter chacune une communication sur le thème de leur choix. Eurydice Thenard présente le diktat de la maigreur dans la danse, Emilie Navaro les Tortures volontaires d’Annette Messager, Amélie Pinero le corps interdit et l’art de la performance féministe en Amérique latine, enfin je présenterai la culture drag entre critique et renforcement des normes de genre. En plus de nos présentations, nous avons la chance d’accueillir l’artiste Lucie Larousse qui nous exposera une partie de son travail.

Nous avons réalisé notre choix d’artistes à partir du #AugustAdipose sur Twitter, lancé en août dernier par l’artiste américaine Kiva Bay. Il avait pour but d’illustrer des femmes grosses non plus dans le cas où leur corps serait maladif et déprécié mais dans celui où il serait beau et sublimé. Il s’agit là de sortir le corps gros du jugement pour l’amener vers un rapport moins angoissant et moins stigmatisant. Les artistes participant à l’exposition ont participé ou ont une réflexion personnelle sur la représentation du corps gros dans l’illustration.

thumbnail_nightsky
Kiva Bay
/ Etats-Unis /

 

tired
Amburu
/ Pau, État français /
thumbnail_alix-3
Marie Boiseau
/ Angoulême, État français / – Son e-shop
Mermay1
Lucie Larousse
/ Paris, État français / – Son instagram
skeene
SkeeneP
/ Toulouse, État français / – Son site
Gaeelle03
Gaelle
/ État français /  – Son e-shop
wip
Lolita Bournac
/ État français / – Son site

L’exposition attire pour l’instant plus de personnes que prévu, et nous espérons finir cette journée sur une réussite pour les conférences. Pour celles et ceux ne pouvant assister aux conférences, elles seront enregistrées par Radio Campus Pau et bientôt disponible en ligne. Nous espérons que cette semaine d’expositions permettra aux étudiants de se questionner sur notre rapport au corps.

Publicités

Un commentaire sur “8 mars : grosse et fière ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s