Escapade à Siem Reap

Cachée au Nord-Ouest du Cambodge, à quelques kilomètres du lac de Tonlé Sap, Siem Reap se dresse, fière porte d’entrée vers le site d’Angkor. Ville chaude, ville colorée, ville vivante, ville de jour et de nuit, elle gagne à être connue pour être bien plus qu’un lieu de passage.

20180701_122522
Un ciel azur dénué de tous nuages, un soleil brillant, des palmiers, de la verdure, une chaleur enveloppante : voilà comment Siem Reap accueille ses visiteurs. Un trajet de tuk-tuk, moyen de transport le plus courant local, et vous vous sentez transporté hors du temps. En tant qu’européen, le choc culturel est instantané. Rien à voir avec Paris : tout paraît plus coloré, plus brillant, plus vivant. Chaque pas met à découvert un nouvel endroit digne d’être photographié. Marcher dans les rues et ruelles, c’est se déplacer en permanence dans une photographie de guide touristique.

20180708_150337
Ta Prohm

Première étape indispensable : les sites archéologiques d’Angkor. Avec une étendue de plus de 400 km2, il est difficile de tout voir en une seule, ou même plusieurs journées. Le domaine abrite les vestiges des différentes capitales de l’Empire Khmer, du IXème au XVème siècle. Chaque site offre ses propres charmes et mérite de s’y intéresser. Angkor Wat, le Bayon et Ta Prohm seraient une recommandation pour débuter si, pour des raisons de manque de temps, vous deviez vous réduire à l’essentiel. Évidemment, les lieux sont noirs de monde, notamment en journée. N’hésitez donc pas à profiter des premières heures du matin pour admirer le lever de soleil au dessus des temples ou encore rester jusqu’à son coucher sur le point de vue de votre choix.
Dans le prolongement de cette visite, le Musée National d’Angkor présente également des pièces intéressantes à découvrir, comme par exemple la Salle Aux Mille Bouddha, qui complèteront vos connaissances sur l’art et les croyances du Cambodge. Un petit conseil cependant : réservez vos billets sur internet, le prix n’en sera que moins élevé.

20180708_112902
Bas-reliefs Angkor Wat

Même si les fameux temples d’Angkor lui ont permis d’être la première ville touristique du Cambodge, là ne s’arrêtent pas vos options. Siem Reap ouvre également les portes sur la campagne cambodgienne.
Vous pourrez aller visiter les villages flottants de pêcheurs sur le lac de Tonlé Sap, comme celui de Kompong Pluk, ou encore découvrir la faune ornithologique dans la réserve de Prek Toal.

Le Cambodge est également célèbre pour sa soie particulière, fabriquée à partir de « golden silk », une variété de ver à soie qui produit du fil de couleur jaune doré.
Les Ateliers d’Angkor, dont la mission est de préserver et renforcer l’art traditionnel, proposent une visite de leurs fermes de vers à soie aux alentours de la ville gratuitement, où vous pouvez découvrir les secrets de la soie, des cocons au tissage en passant par la teinture. Leur atelier en ville est également visitable et permet d’observer leurs artisans à l’oeuvre dans diverses disciplines comme la sculpture sur bois ou sur pierre.

Pour ceux d’entre vous intéressés par le textile, la Institute of Khmer Traditional Textile expose une collection de chefs d’oeuvres du textile cambodgien.
Le Cambodge a pu développer au cours des siècles une technique de tissage de la soie qui lui est propre, inspiré de l’ikat indien. Cette technique peut être utilisée par exemple pour fabriquer le « vêtement national » du Cambodge : le sampot, une pièce de textile enroulée et nouée autour des hanches aussi bien des hommes que des femmes. Il n’est porté aujourd’hui que pour certaines occasions particulières, tel un mariage.

De jour comme de nuit, des marchés permanents vous accueillent pour faire le plein de fruits, de desserts locaux ou encore de produits artisanaux ou touristiques. Si le Central market, ouvert toute la journée, est plus classique avec des étalages d’épices, de fruits et légumes, ainsi que d’objets du quotidien et de souvenirs, le Art Night Market est en revanche un marché ouvert de 16h à 2h spécialisé dans l’artisanat.

20180704_205428
Night Market

En effet, lorsque la nuit tombe, la ville révèle son double visage. La fameuse Pub Street, rue la plus touristique composée principalement de bars, restaurants et clubs, explose alors de vitalité —et de touristes !— pour offrir une vie nocturne tout aussi intéressante et féérique que celle du jour. La nuit est noire tôt, et le temps clément permet à la plupart des hôtels et bars de bénéficier d’un toit-terrasse où vous pourrez profiter du coucher de soleil ou d’une nuit étoilée, un cocktail à la main, et admirer les luminaires colorés qui rythment le paysage.
Pour un instant de détente, des centres de soins constellent la ville et offrent entre autre le massage khmer, qui détendra chacun de vos muscles. Pour les plus curieux, vous pourrez tenter une fish pédicure, pratique très tendance dans les pays d’Asie qui consiste à tremper ses pieds dans un bassin et laissez les petits —et gros— poissons se nourrir de vos peaux mortes. Attention : ça pique!

Laissez-vous vous perdre dans les rues, être surpris par une averse orageuse, une pagode inattendue ou un cours public de danse à côté du jardin du palais royal. Ne vous fiez pas à votre première impression ; l’allure d’un restaurant n’est un indice ni de la qualité, ni de la saveur des plats servis. Soyez curieux, prenez des risques culinaires, et les cambodgiens vous le rendront avec leur courtoisie et leur gentillesse. Deux spécialités à essayer : le boeuf lok-lak et le amok.

20180811_121720
Boeuf lok-lak

Le premier est un plat importé par les anglais très facile d’accès, qui est constitué d’un oeuf frit et de boeuf cuisiné dans une sauce au poivre. Le second peut être végétarien, à base de poisson ou de poulet. Cette garniture est préparée dans une sauce à base de lait de coco et de curry et servie dans une feuille de bananier ou un bol de coco. Chaque plat est servi avec du riz blanc, la norme au Cambodge.

Peut-être pourrez-vous singer la vie d’un expatrié à Siem Reap. Vivre comme un local, c’est connaître les serveurs du restaurant le plus proche de votre hôtel, c’est prendre vos petites habitudes culinaires, c’est manger votre riz avec une cuillère, c’est rire en voyant les serpents et scorpions vendus sur des brochettes, c’est croiser une grenouille sur le bord de la route et la jeter à l’eau, c’est essayer une karaoke-box, c’est rencontrer, se laisser surprendre un peu plus chaque jour.

Siem Reap est une ville pleine de surprise, un carrefour entre des temples datant de milliers d’années et d’une campagne plus sauvage. Observer les oiseaux, prendre des cours de cuisine du marché à l’assiette, croiser des éléphants à deux pas de la ville, louer un vélo, essayer un barbecue khmer ; Siem Reap est belle, pleine de surprise et de défis qu’il faut savoir aller chercher. C’est une ville à taille humaine, une ville de contact et multiculturelle où une célèbre chaîne de poulet frits côtoie des stands de street food.

20180708_092947
Angkor Wat

Pourtant, certains la trouvent trop occidentalisée. Il est vrai qu’on pourrait questionner l’authenticité de Siem Reap, ville à fort attrait touristique qui tourne parfois à la parodie de ville traditionnelle cambodgienne, comme une mise en scène exotique destinée à attirer les touristes. Il est impossible de ne pas remarquer la différence de standing entre les nombreux hôtels de luxe et l’hôpital, en bien plus mauvais état.

Certes, la ville est loin d’être parfaite, mais il serait difficile de reprocher l’activité touristique intense quand c’est elle qui permet à la ville de vivre et de se développer, et à nous, Français, de profiter de vacances incroyables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s