Londres et les livres

Londres. La capitale du Royaume Uni a bien des choses à faire découvrir. Ville dont on peut tracer les origines à l’époque romaine, son histoire est très riche et pleine d’artistes à découvrir, mais également… De librairies. Contrairement à Paris, Londres a su conserver nombre de grandes enseignes dans de petits batiments, faits de bow window, d’escaliers de bois et de livres montant jusqu’au plafond. En plus de ça, certaines sont à thème et touristiques : on pense notamment aux librairies occultes trouvées aux alentours du British Museum, ou à d’autres. Majestueuses, diverses, aujourd’hui on vous propose un petit tour des librairies londoniennes

Atlantica et Treadwell’s

Deux librairies occultes situées dans le quartier du British Museum. Mais ici point de ouija d’encens de pierres ou de tout ce qu’on peut imaginer de cliché sur le sujet : des livres sur la Wicca cotoient des ouvrages universitaires sur le sujet, et proposent de très vieux ouvrages sur la Kabbale ou des études de conte de fées, avec en plus à Treadwell’s des étagères remplies de livres d’histoire de seconde main jusqu’au XXème siècle, ainsi que des œuvres de littérature marquantes pour leur époque. Un bon exemple de la tendance actuelle dans le monde anglo-saxon de faire revivre la sorcellerie, tendance qui commence à émerger en France mais sans rien trouver d’aussi sérieux

 

Gay’s the word

Célèbre pour la devanture et le contenu, cette librairie n’est autre que celle…. du film Pride. Spécialisée dans la littérature et la fiction LGBT, elle regroupe aussi bien des livres jeunesse qu’adultes avec un grand nombre de DVDs et une -très- bonne ambiance. Fondée en 1979 par un groupe de gays socialistes il s’agit de la seule librairie queer de Londres, et a le mérite de ne pas complètement focaliser sur les gay et lesbiennes.

Bookmarks

Une autre librairie au contenu très spécifique (lisez le nom à voix haute) celle-ci est spécialisée sur les sujets socialistes. On a donc ici un regroupement de sujets de sociétés aussi bien actuels que passés : environ tout ce qui a trait à l’histoire du socialisme est présent, avec également des biographies de personnes emblématiques de luttes catégorisées comme sociales, et pas forcément des plus radicales : on a ainsi Martin Luther King qui trône à côté de Malcom X.

Hatchards

La plus vieille librairie de Londres se trouve à Picadilly, et se réclame de quelques centaines d’années d’existence (elle a été établie en 1797 dans ce même batiment). Forte de plusieurs étages de galleries de bois, des fauteuils éparpillés ça et là entre des piles de livre, elle est pour le moins impressionnante, et reste relativement intouchée sur le plan de la décoration depuis des années.

 

Waterstone du quartier de l’University College of London

En face de l’University College, un bâtiment gothique sur cinq étages avec plusieurs bow windows et des livres dans tous les coins et sur tous les sujets : on pourrait décrire ainsi cette boutique de la chaine Waterstones (qui possède également Hatchards). On peut s’y promener pour se reposer tout comme travailler (de nombreuses tables sont prévues à cet effet) mais également… Prendre le thé au salon de thé au rez de chaussée ; ou discuter sur un des nombreux sièges ou bow windows aménagé pour cela

 

 

Goldsboro books

Le concept de cette librairie est plus atypique que les autres : ici on ne trouve que les premières éditions des livres la plupart du temps signées. Les auteurs peuvent être anglais comme étrangers, mais surtout on peut trouver des livres d’auteurs morts et célèbres on a ainsi une première édition du journal d’Anne Frank (pas signée cette fois) ainsi que des Agatha Christie… Ou du Ken Follet. Autant dire que si on se prend d’amour pour les collections de livres signés ou en première édition cet endroit est idéal

Persephone Books

Une nouvelle librairie elle dans le quartier de St Pancras : cette fois-ci uniquement dédié aux autrices peu connues. Cette librairie a même monté sa maison d’édition, son but : donner une seconde vie (et une réédition) à des livres écrits par des femmes qui n’ont été édités qu’une seule fois à leur parution. Tout est proposé à prix unique, et surtout reprend l’idée que pour éditer il faut connaître chaque livre : tous ont fait l’objet d’un coup de cœur pour l’être par cette librairie. Une réserve de livres inconnus empilés sur des tables, avec une ambiance un peu minimaliste et salon de thé, près de l’endroit où le Bloomsbury group a écrit.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s